BIRMANIE 2017

La Birmanie : une énigme, ce pays….
Quand on commence à s’y intéresser, ce qui revient, à chaque fois, c’est la beauté des paysages et l’extrême gentillesse des habitants : peut être, parce qu’ils ont été coupés du monde, par leur régime autoritaire, pour ne pas dire, dictatorial ????
On entend tout et n’importe quoi ….Je n’ai qu’une envie…découvrir par moi-même.

 

SAMEDI 4 NOVEMBRE 
Ça y est aujourd’hui, c’est le grand départ vers la Birmanie, un voyage dont les billets ont été achetés, il y a presque un an, en décembre 2016.
Direction Paris ….Nous sommes très excités, car nous savons que nous allons embarquer à bord de l’A380, une grande première….
C’est un super avion, confortable à souhait, avec télé pour chaque passager, de la place pour mettre ses jambes, une petite couverture …bref, un petit luxe pour 11h30 de vol. Nous allons décoller, nous sommes sur la piste, nous prenons de la vitesse …et d’un coup, l’avion pile …Incompréhension de tout le monde, les hôtes et hôtesses de l’air, se lèvent, marchent vite …on se demande ce qui se passe, jusqu’à une annonce du commandant, nous disant, que nous avons un souci mécanique ….
1ère question : nous n’avons que 2 heures d’escale à Bangkok : allons-nous repartir vite ?
2ème question : aurons nous suffisamment confiance, pour repartir avec cet avion ?
Et bien oui : finalement après 1h30 de réparation, nous repartons, (avec une certaine angoisse) sur la piste. 2ème tentative, qui heureusement fut la bonne …ouf !!!
Nous voilà partis pour 11h30 de vol jusque Bangkok, puis 1h30 pour Yangoun

 

DIMANCHE 5 NOVEMBRE 
Il est 6h00 du matin, heure locale et nous sommes à Yangoun : il fait horriblement chaud ….au moins 40°…Après avoir récupéré nos bagages, et changer nos euros en kyats, nous partons à la rencontre de notre chauffeur.
Nye Nye est là : il a une bonne tête, plus réservé que Raj, mais ça va le faire….
Sa voiture n’est pas de première jeunesse, mais elle est confortable, et très propre 
Nous décidons d’aller à l’hôtel, il est 11h peut être que notre chambre est prête ….
Mais c’est sans compter sur Nye Nye, qui, en fait, est originaire de Mandalay. Il ne connait pas absolument pas du tout Yangoun…et au lieu de mettre 45 minutes pour atteindre l’hôtel, nous mettrons près de 1h30…Après tout ce chemin depuis la France, c’est dur !!! 😯 
Notre chambre est prête : nous logeons au Hundred Moon : la chambre est propre et grande, la salle de bain aussi : nous avons une terrasse privée : c’est bien.
Allez une fois installés, direction la gare, car nous voulons faire le Circular Train: le tour fait 4 heures…c’est beaucoup, nous décidons donc de faire quelques stations, descendre pour rejoindre la pagode Shwedagon, avant la fin d’après-midi, car mine de rien, le soleil se couche vraiment très tôt (vers 17h30) et nous ne voulons pas louper ces magnifiques couleurs.
Nous descendons donc à la 5ème station après notre départ, et nous remontons vers la Pagode …il fait vraiment très chaud…
Nous arrivons à la Shwedagon: on la voit de loin et brille de mille feux : c’est splendide !!!
Quand on rentre, on assiste à une procession de fidèles, de moines, de prieurs : quelle foi !!!La lumière est magnifique, le soleil se couche doucement : nous sommes bercés par ces lueurs douces …
Il est temps de rentrer à l’hôtel, pour une bonne nuit réparatrice.

 

LUNDI 6 NOVEMBRE 
Nous avons donné rendez-vous à Nye Nye à 9h, car il y a environ 6h de route et nous aimerions visiter Moulmein et son ancien quartier colonial.
9h00 pers, 9h15 pers, 9h30 toujours pers : on l’appelle, il arrive, il est dans les bouchons….10h15, toujours pers…finalement il est arrivé à 10h35 !!! 😡

Nous ne sommes pas contents, vraiment, mais il a l’air de bonne foi …On se calme un peu, parce qu’il va quand même, nous accompagner pendant 15 jours….
Nous partons, mais Nye Nye ne connait toujours pas Yangoun et se perd….Encore … 😡 .Bref…. je pense que nous quittons Yangoun vers 11h30, après avoir vu la Shwedagon, de loin, de près, de face, à droite, à gauche ….Nous savons déjà que nous arriverons à Moulmein de nuit … Adieu le quartier colonial ….
Nous voici partis pour 6 heures de route, les paysages sont magnifiques : extrêmement verts, à cause de la mousson qui vient de se terminer…on est dans une autre dimension, tellement l’écart est important entre notre vie occidentale et la vie ici. Même décalage qu’en Inde…La grosse différence, c’est la végétation et les gens plus discrets : beaucoup moins de couleurs, peut-être à cause de leur proche passé, empreint de dictature.
Gros point commun, par contre, leur gentillesse ….
Après 6h longue heure, nous arrivons, (comme prévu) dans le noir, nous cherchons un certain moment notre hôtel, le Royal Hinthar Hotel. Ça y est !!C’est celui-là : il est magnifique, avec sa piscine extérieure, sa salle de sport, ses chambres topissimes, et son resto au dernier étage, qui surplombe Moulmein.
C’est décidé, nous dînons ce soir ici : il est trop tard pour la piscine : là aussi, c’est dommage ….

 

MARDI 7 NOVEMBRE
Aujourd’hui, nous partons en croisière en barque motorisée de 4 heures, pour rejoindre Hpa An. L’hôtel avait bien fait les choses et nous avait réservé le taxi et la barque, Nye Nye, nous rejoindra directement à Hpa An.
Départ donc de l’hôtel à 8h30 : on nous conduit à une espèce d’embarcadère et nous prenons une sorte de longue barque à fond plat, avec 4 chaises en plastique…plutôt rudimentaire mais nous sommes bien installés.
On commence à voir des pêcheurs en barque traditionnelle, on longe des villages en bois, sur pilotis…un autre monde. On voit aussi des plantations de mais, de bananiers….c’est top !!!
A mi-parcours, on nous arrête sur la berge, pour nous rendre en moto taxi, au monastère d’U Na Auk : un joyau de la fin du 19ème siècle perdu au milieu d’un village isolé de tout et de toute civilisation.
Les différentes pagodes sont ornées de caissons en bois rouges foncés, ceinte d’une frise, qui explique la vie du prince Siddaharta, avant qu’il ne devienne bouddha : vraiment très beau ….Il y a des femmes, qui fabrique des ornements avec des fleurs fraîches : quelle patience et quelle dextérité !!!
Nous reprenons notre route vers Hpa An. Peu à peu le paysage change, car se dessinent les monts karstiques, en fond de paysage. Voici Hpa An !!!
Nye Nye est bien là : il connait bien ce coin du pays. Une chance, car nous voulons visiter les caves.
1ère étape : la Kawgoon Cave, car j’ai vu sur le routard que nous pouvions y déjeuner. En effet, nous pouvons y déjeuner….sur des tables recouvertes de nappes plus que douteuses, et le sable en guise de sol. Les poulets sont là aussi, pour compléter ce magnifique tableau. Néanmoins, c’est dans ce « resto » que j’ai mangé le meilleur « fried rice with chicken », de tout le voyage.
Magnifique cave qu’est la Kawgoon cave avec ses milliers de bouddhas, recouvrant la roche. Très très beau et à faire absolument si on est dans le coin.
2eme étape, la célèbre Sadan Cave. Il s’agit d’une grotte assez impressionnante, que l’on traverse pieds nus. Il faut faire attention, car ça glisse à cause de milliers de fientes de chauve-souris. Ce n’est pas très agréable, faut le dire, et on fait plus attention à nos pieds, plutôt que de regarder l’intérieur de la grotte.
Le vrai clou du spectacle, c’est la sortie de la grotte, qui débouche sur un mini lac, où règne une sérénité stupéfiante. Des pêcheurs nous attendent pour nous faire traverser : on commence par rentrer sous la roche (impossible à faire en période de pluie, car la hauteur est de 1 mètre maximum), puis on traverse des fleurs de lotus, pour finir au milieu des rizières : c’est magnifique et nous avons vraiment apprécié ce moment magique, au coucher de soleil.
Direction l’Hôtel United Hpa An, réservé au dernier moment : hôtel vraiment moyen, correct mais sans plus. Nous dînons et allons nous coucher après une bien belle journée.

 

MERCREDI 8 NOVEMBRE
Nous partons aujourd’hui, pour Taungoo, à environ 6 heures de route. Mais avant de prendre la route, Nye Nye nous emmène à la Bayin Nyi Cave et ses sources chaudes.
En arrivant, nous constatons qu’il faut grimper pour atteindre la grotte (???).Au pied des escaliers, des sources chaudes où se baignent quelques moines. Nous prenons notre 1er selfie avec un moine. Nous montons les escaliers, pour atteindre la grotte et ses bouddhas, tous ornés de feuilles d’or, et sa vue exceptionnelle sur les rizières. Les singes sont là aussi.
En redescendant les escaliers, nous faisons notre 2ème selfie, avec une mamy qui fume un cheroot , une sorte de cigare birman. En remettant mes chaussures, je suis attirée par des rires et des cris : cela vient de plus loin…je vais voir, et découvre un bassin alimenté par une source chaude : des femmes y prennent leur bain, dans une ambiance survoltée et joyeuse.
Elles m’aperçoivent et m’invitent à se joindre à elles : ni une, ni deux, j’enlève chaussures et chaussettes, pour me retrouver dans l’eau (un peu douteuse), avec toutes ces femmes birmanes et leurs enfants : un vrai moment de bonheur …merci mesdames !!!
Retour à la réalité : une longue route nous attend …
Direction Taungoo, ou nous arrivons, une fois n’est pas coutume le soir venu. Notre hôtel, est le Myanmar Beauty Hotel 2, ou nous séjournerons aussi, au retour Nous avons une chambre Deluxe avec vue sur les rizières : la chambre est très grande, dans le style purement birman, c’est-à-dire avec du bois foncé du sol au plafond. Nous avons aussi une terrasse.

Nous dînons et allons nous coucher avec en bruit de fond, de la musique techno, qui nous tiendra compagnie, toute la nuit…
En effet, un mariage, très bruyant, se passe juste à côté de l’hôtel : pas de chance …. 😡 

 

JEUDI 9 NOVEMBRE
Réveil difficile, qui heureusement va être réparé, par un magnifique et pantagruélique petit déjeuner : on nous apporte pas moins d’une quinzaine de plats : génial !!!!
La route nous attend : environ 4h30 pour arriver jusque Mandalay, le fief de Nye Nye.
En arrivant, nous allons directement à notre hôtel, le Aung Myint Mo Hotel : c’est très sympa, moderne et décoré avec gout. La patronne est super gentille et comme dans tous les hôtels, on nous apporte un verre de bienvenue, que nous refuserons comme d’habitude, par peur des conséquences. 😕 
On nous montre nos chambres : la nôtre est en angle avec vue panoramique sur Mandalay, car nous sommes au 6ème étage. Puis direction Mandalay.
1ère étape, les batteurs d’or du King Galon : les hommes tapent pendant 7 heures sur les feuilles d’or, afin qu’elles soient les plus fines possibles : incroyable !!!
Puis direction le Palais Royal: je pensais que nous n’aurions pas le temps de le visiter, mais finalement si. Et heureusement car c’est un vrai joyau !!! Il est ceint de remparts et entourés par des garnisons de l’armée. Il est sympa à visiter, Loulou adore …
Un autre endroit, que nous voulions visiter, Kuthodaw Pagoda : il s’agit d’une grande pagode, entourée de milliers de tombes, blanches et immaculées : un vrai spectacle et malgré le nombre important de touristes, un lieu chargé en émotions.
Le soleil va bientôt se coucher et Nye Nye, nous fait découvrir la Mandalay Hill : après une longue et sinueuse montée en voiture, nous voici, sur les hauteurs de Mandalay, dans une magnifique pagode !!! Et surtout une vue panoramique sur Mandalay et ses environs. Les moines sont là, les couleurs sont belles…bravo Nye Nye !!! 😉 
Encore une très belle journée aujourd’hui….

 

VENDREDI 10 NOVEMBRE
Aujourd’hui, pas mal de choses à voir, avant Bagan.

Tout d’abord, Nye Nye nous emmène voir la célèbre Mahamuni Pagoda : c’est une belle pagode, avec le fameux bouddha et sa main déformée par le nombre incalculable de feuilles d’or déposées par les hommes. Alors oui les hommes, car les femmes doivent se tenir à distance du fameux bouddha…..pas très juste tout ça 😕 ….Loulou, qui a pu approcher, me disait quand même, qu’il y avait une vraie ferveur et une vraie émotion, à l’approche du bouddha.
Départ ensuite, pour le monastère Mahagandhayon, qui ne nous a pas plu : il faut dire que tous les jours, vers 10h15, une procession de + de 800moines, se mettent en rang et avance vers le monastère, où ils vont prendre leur repas de la journée.
Et donc, ce qui devait arriver arriva, une multitude de touristes se masse autour de la rue, comme pour attendre la parade à Eurodisney…Et quand apparaissent les moines, alors là, c’est la débandade, la bousculade…qui va prendre la meilleure photo ???Une honte, vraiment…les pauvres moines, sont scrutés, voire bousculés, tout ça pour avoir LA meilleure photo… 😡

Nous avons vite quitté les lieux, d’autant plus que chaque matin, on peut voir, ce même genre de procession, dans les villes.
Juste derrière, le pont U Bein. Il est environ 11h et il fait extrêmement chaud : les lumières sont moins belles. Nous sommes un peu déçus, mais notre emploi du temps très serré, ne nous a pas permis de voir, ce spectacle le soir ou le matin.
Nye Nye nous emmène, désormais à Sagaing à la Pon Nya Shin Pagoda. C’est vraiment charmant, car cette pagode est entourée de collines, presque toutes coiffées de pagodes : très beau ….
Nous avons environ 4h de route pour rejoindre Bagan. Là-bas, nous restons 2 nuits et donc, nous avons pris un hôtel, un peu plus cher avec piscine, le Floral Breeze.
Nous arrivons la nuit (comme d’habitude !!!) : l’hôtel est superbe, une merveilleuse piscine, un resto à ciel ouvert : je sens que l’on va être bien. Petite déception en arrivant dans la chambre, un peu vieillotte, mais bon cela fera l’affaire….
Repas au resto de l’hôtel et bonne nuit, les petits

 

SAMEDI 11 NOVEMBRE
Ah Bagan, j’en attends vraiment beaucoup !!!!J espère que je ne vais pas être déçue …

Tout d’abord, le marché où nous étions, je pense, les seuls touristes, et donc repérables : d’ailleurs, nous en avons fait les frais avec une birmane, un peu trop collante, à mon goût !!!!
Puis Nye Nye, nous emmène voir un village traditionnel, le genre d’attrape touriste que nous détestons…Nous avons vite remballé et avons prié Nye Nye de nous trouver une location de scooters pour l’après midi : chose faite : nous voilà chez Oh La La, où nous avons loué 3 scooters électriques pour 4 euros l’après-midi (!!!???).
Encore une fois, il fait très chaud et nous décidons, avant d’aller déjeuner de nous plonger dans la piscine…un régal. Déjeuner à côté de notre hôtel, et c’est parti, pour l’aventure …..
Nous partons direction le nord, à la Shwe Zi Gone Pagoda : de là, chacun prend ses quartiers. Quel plaisir de se perdre au milieu des pagodes : on se sent libre, dans la peau d’explorateurs à la recherche de pagodes extraordinaires…vraiment un sublime après-midi…bien sûr, je suis tombée 2 fois avec le scooter, mes jambes s’en souviennent encore … 😕

Nous avons vu la Bu Paya, Ananda temple, Htilminlo, Shwe San Daw Pagoda, Nagayon …et plein d’autres encore ….
Mon seul regret, ne pas être montée sur une pagode pour voir le coucher de soleil, mais là, rentrer dans le noir, avec le scooter, impensable pour Christophe !!! J’aurai pu pourtant…
Pas grave, j’ai des souvenirs plein la tête …
Demain, départ pour Kalaw

 

DIMANCHE 12 NOVEMBRE 
Aujourd’hui, nous avons environ, 7 heures de route (!!!), pour à peine 300 kilomètres ….Sur la route, nous faisons un petit détour (prévu dans les 7 heures), pour voir le mont Popa.
C’est impressionnant, car le monastère est construit à 737m du sol, sur un piton rocheux : on le voit à travers les habitations, mais j’ai une autre idée…je demande à Nye Nye de nous emmener au Popa Mountain Resort, un hôtel de luxe, non loin de là (pour le coup un petit détour, non prévu au programme)
J’ai lu sur le Routard, qu’il jouissait une vue fabuleuse sur le Mont …nous n’avons pas été déçu, l’hôtel dispose d’une impressionnante vue sur le Mont (bien sûr, nous avons dû payer un droit d’entrée à l’hôtel, mais ça valait vraiment le coup.)

Nous voici repartis. Arrêt à Meiktila , sur la route, pour une pause salutaire, avant d’attaquer le pire, la route pour rejoindre Kalaw, en pleine montagne…et qui dit montagne, dit lacets, dit grimpette, dit mal des transports et peur du vide …car cela ne gêne pas Nye Nye de doubler à flanc de ravin, dans un lacet en pleine montée, sans vision bien sûr….
Les 2 heures les plus longues de ma vie …
Enfin Kalaw…notre hôtel, le Nature Land, ne fait pas resto le soir, malgré ce que nous avons vu sur Booking : il faudra redescendre en « ville »
Mais avant, Ko Kyaw, le grand frère de notre guide pour les 3 jours de trek, nous attend, pour nous expliquer ce qui nous attend.
Voilà, on s’est mis d’accord, demain départ 8h30 : nous devons préparer nos sacs pour les 3 jours de trek, ce qui prendra environ ….1 heure. Je suis épuisée, bonne nuit !!!!

 

LUNDI 13 NOVEMBRE
Après un solide petit déjeuner, nous voici parés, pour le trek. Nous avons nos sacs à dos et ma genouillère (indispensable).Ko Kyaw est là avec son frère Wai Yam, Nye Nye aussi est là.
Nos gros sacs nous attendront au Lac Inle : c’est Ko Kyaw qui s’en occupe : tout est inclus dans le prix : les 2 jours et demi de trek, avec le logement, le cuisinier qui nous suit tout au long du trek, le transfert des bagages à Inle et le transfert par bateau jusqu’à notre hôtel le 3ème jour.
Voilà c’est parti, pour une aventure que nous n’oublierons pas…
On commence par une belle montée d’environ 6 kilomètres (j’avais pris mon podomètre !!), sous un soleil implacable …j’avais lu sur les différents forums, que c’était une ballade relativement facile …que nenni, le démarrage est plutôt sportif !!!
1er village Lut Pying, et rencontre avec les habitants, les PA OH : c’est impressionnant de voir, comment ces gens peuvent vivre dans ces conditions à notre époque…mais ils ont le sourire…Ils vivent de l’agriculture, de l’élevage de vaches, de poules…
On rencontre beaucoup de buffles, on fait même beaucoup de détours à cause d’eux, car dangereux, c’est bêtes là…  😕 
Nous arrivons, à La Maing, pour déjeuner : on nous met à l’étage d’une maison, où on nous apporte des plats cuisinés par notre chef attitré ; c’est très bon. On se repose un peu, pour reprendre le cours de notre trek.
Il fait encore chaud, mais c’est plus supportable, car le temps s’est couvert. La nature est juste grandiose, magnifique …
Ah mince, il commence à pleuvoir des cordes…Coup de chance, nous sommes près d’un village, où une très vieille femme PA OH, nous accueille chez elle : elle fabrique des tissus PA OH et bien sûr, je succombe et lui achète un très beau tissu…  Evidemment, 4 blancs chez les birmans, ça dénote et nous devenons très vite l’attraction du village. 😀 
La pluie a cessé : on repart, mais avec un peu plus de difficulté, car désormais, ça glisse et j’ai peur de tomber. La boue s’accumule sous nos chaussures, ça commence à devenir dur.
Le soleil commence à se coucher, notre village pour la nuit est en ligne de mire. Il est 18h et après 22 kilomètres, nous arrivons à Kon Hla pour dormir.
Notre maison pour la nuit, est une maison en bambou, les toilettes, sont au fond du jardin, la salle de bain ?….un bidon au pied de la maison….nous nous déchaussons, et nous montons à l’étage, où nous attendent 4 nattes, au milieu d’une grande pièce, il y a bouddha, qui est éclairé au-dessus.
A droite, il y a la cuisine, à gauche 2 chambres : évidemment aucun confort, aucune intimité. Après des heures d’efforts, sous un soleil difficile, nous sommes sales et fatigués : impossible de se laver, sauf avec des lingettes….
Le repas nous est servi, dans cette fameuse pièce par terre et nous mangeons avec nos lampes frontales : c’est assez folklo !!!
Nous nous préparons pour dormir (il est 19h30) avec une scène surréaliste où 5 hommes essaient d’accrocher la moustiquaire au-dessus de nos nattes, avec un Loulou, immobile, avec ses boules quies, son masque de sommeil et son tour de cou sur sa tête, emmitouflé dans son sac à viande et qui ne bronche pas d’un sourcil ….un beau fou rire en perspective. 🙂 
Démarre enfin la nuit, qui on l’espère va être reposante…
Et bien non !!!Un ballet incessant de gens tout au long de la nuit, qui passe, repasse, allume la lumière …Infernal !!!!Sans compter les vaches rentrées au milieu de la nuit, juste en dessous de nous et leur cloche qui ont clique tiqué toute la nuit !!! Nous dormons par tranche de 45 minutes à 1heure maxi : épuisant !!!

 

MARDI 14 NOVEMBRE 
Debout 6 heures : la nuit a été éprouvante ….après 22 kilomètres la veille et la nuit que nous venons de passer, le démarrage va être compliqué. 😕 
Wai Yam, nous dit qu’il a choisi un autre chemin pour nous, car nous prenons beaucoup de photos (autrement dit, on est trop lent !!!). Super petit déjeuner et voilà, c’est reparti pour la journée.
Nous commençons avec une partie jungle, car il veut nous montrer des pagodes du 16ème siècle, abandonnées, mais vraiment magnifiques. Là aussi, le chemin est dur, glissant, car boueux et surtout dangereux pour moi …sans compter l’attaque de moustiques (apparemment ils ne connaissent pas le répulsif insecte super puissant que m’a vendu à pris d’or, mon pharmacien…)
Retour sur un sol normal…plus plat, c’est mieux, et là nouvelle attaque…celles de sangsues cette fois ci : c’est génial…Même Wiy Yam est inquiet, ce qui ne nous rassure pas vraiment. ..
On voit d’autres villages, et notamment Kon Hla, où nous déjeunerons. Wai Yam, nous avais promis une douche..il avait raison, mais c’est douche à l’eau froide, qui vient de la pompe…c’est pas grave, on se sent tellement sale, que ça nous fait un bien fou…Après cette douche miraculeuse, un bon repas et une bonne sieste.
On repart pour visiter l’école du village et un monastère. La nature est vraiment très belle, tout est fleuri : nous traversons des champs de sésame, de piments…il y a des fleurs de noël, partout …
Nous arrivons vers 17h à Nan Yoke pour la nuit, après 18 kilomètres et demi : il fait encore jour, et on constate, qu’il s’agit d’une maison en dur cette fois ci, toujours avec les toilettes au fond du jardin, à côté du cochon, que nous appellerons Max, une étable avec des vaches. Dans la maison, des tomates et des pommes de terre qui sèchent en bas (ouf, pas de vaches, cette nuit…). Nous montons prendre nos quartiers et là surprise, nous allons dormir au milieu de milliers d’épis de maïs …encore une belle expérience !!!!
Avant le repas, nous allons boire une bière avec Wai Yam, au village : on a vraiment bien sympathisé avec lui : il a 25 ans, et nous raconte son pays, ses coutumes et sa vie. Il nous explique, le bétel, ces feuilles que les birmans chiquent à longueur de journée et qui leur donne un sourire ultra bright !!!!
2ème nuit, après un super repas, où notre chef nous a fait des frites (!!!), nuit qui sera plus calme et un peu plus reposante.

 

MERCREDI 15 NOVEMBRE
3ème jour : on repart vers 7h30 après un super petit déj, où notre chef, nous a fait des pancakes !!!!Un délice !!!
Ça commence à être dur physiquement, car peu de sommeil : il pleut des cordes et j’ai des ampoules grosses comme mes poings (bon, j’exagère un peu, mais ça fait vraiment mal… 😥 )
En raison de la pluie, Wai Yam, préfère rester sur la route principale : c’est plus prudent …
Après 15 kilomètres et demi, nous arrivons à In Dein : nous payons le droit d’entrée au lac Inle
Au total 56 kilomètres, pas une sinécure, mais c’était sympa quand même !!!
Après le dernier déjeuner préparé par notre chef, on nous conduit à notre hôtel, le Paramount Inle, qui se situe au milieu du lac.
C’est un hôtel avec des prestations de luxe : nous avons un bungalow sur pilotis avec une terrasse privée, vue sur le lac …mon dieu, que ça va être bon…
Il est 13h et nous nous enfermerons jusque 19h : 1ere étape, LE BAIN …Je crois que nous avons trempé pendant environ 1 heure chacun, je me suis soigné les ampoules, fait un masque, un soin …bref, un bain que jamais je n’oublierai….
Puis une petite sieste et enfin, lecture sur la terrasse avec le coucher de soleil sur le lac Inle : le pied !!!!On l’a bien mérité, ce petit luxe…non ?
Nous ne pouvons pas sortir de l’hôtel, car nous sommes sur l’eau, alors nous dînons à l’hôtel : vraiment très bien !!!La nuit va être bienfaitrice, pas de vaches et pas de maïs à l’horizon ….

 

 

JEUDI 16 NOVEMBRE
Aujourd’hui, la journée va être riche et merveilleuse sur le Lac Inle : nous retrouvons le jeune homme qui nous a conduit à notre hôtel hier et qui sera notre guide pour la journée.
Nous allons visiter le marché, où nous serons les seuls touristes : un de ses marchés alimentaires que nous affectionnons particulièrement : nous y rencontrerons différentes ethnies, des Hinthas, des Pah Oh….
Puis, une fabriques d’ombrelles, une fabrique de pirogues à fond plat, une fabrique de Chérots, les fameux cigares birmans, un atelier fabricant des bijoux en argent.
Une très belle chose à faire également les jardins flottants et nous avons eu la chance de rentrer dans un des jardins privés, pour voir comment travaillaient les ouvrières.
Dernière étape, avant de rentrer à l’hôtel, La Phhaung Twa OO, un superbe monastère tout en bois sculpté, une splendeur !!!
Nous apercevons quelques pêcheurs sur le lac…
Nous avons passé une merveilleuse journée sur ce Lac…. 
Mais, notre voyage touche à sa fin ….

 

VENDREDI 17 NOVEMBRE
Départ 9h00 de notre super hôtel : il y a environ 1 heure pour rejoindre Nyaungshwe, en pirogue à fond plat, où nous attend Nye Nye : et sur le trajet, nous allons nous régaler de voir évoluer les pêcheurs traditionnels sur le lac.
Certains se prêtent au jeu des photos, mais d’autres ne veulent absolument pas être pris en photo : on respecte.
On retrouve notre cher Nye Nye 
Départ pour Taungoo, mais au lieu de descendre, il remonte vers Kalaw…et ses routes de montagne … 😯 On n’y croit pas…mais si, nous revoici à Kalaw, et plus précisément au marché de Kalaw.
On l’avait loupé à l’aller …alors finalement, c’est bien ….C’est un super marché, d’ailleurs.
Il est l’heure de déjeuner : nous tentons donc, pour une deuxième fois, les 7 sisters et là OK …
Mignon petit resto, qui dénote un peu avec le style birman : par contre, service très long, très très long …Ce n’est pas le tout, mais on a encore de la route, Nye Nye nous avait dit, 8 heures de Inle
Là, on a fait 2 heures, reste, si je compte bien environ 6h : donc on va encore arriver dans le noir, mais la différence c’est que nous savons où nous allons dormir.
On y va, direction le Myanmar Beauté Hôtel, où nous dînons très bien : la chambre est aussi sympa que la dernière fois : espérons qu’il n’y a pas de mariage ce soir ….

 

SAMEDI 18 NOVEMBRE 
Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de mon Loulou et c’est aussi notre dernier jour en Birmanie…
J’avais dit à l’hôtel, que c’était l’anniversaire de mon Loulou, et ils n’ont pas oublié …. Tout le staff de l’hôtel est là pour souhaiter un bon anniversaire à mon loulou d’amour : il adore !!!!!
Nous faisons connaissance avec un couple de français, qui viennent de passer 4 semaines en Chine : le monsieur me promet de me recontacter pour me donner son itinéraire et ses bons plans.
Nous partons, mais avant de quitter Taungoo, Nye Nye, nous fait visiter la pagode Shwesandaw et on se prend en photo, devant un immense guerrier birman en bronze à l’entrée de la ville.
Nous arrivons à 16h00 à l’aéroport, le vol est à 19h30, nous ne serons pas en retard…Au revoir Nye Nye, c’était très sympa ……